Association de Lutte contre les Frelon Asiatiques

Publié le 28/05/2021 17:42

Une nouvelle association de lutte contre les frelons asiatiques.

 

L’Association de Lutte contre les Frelons Asiatiques (ALFA) a été créée en lien avec la municipalité et opérera sur le territoire de la commune. La majorité des membres de l’association sont apiculteurs amateurs. Du début de l’été jusqu’à l’hiver ils assistent à l’attaque des frelons sur les abeilles. Celles-ci souffrent déjà des pesticides et sont en diminution contente.
L’association propose une première réunion à l’automne pour familiariser les habitants avec ces questions, parler de la protection des abeilles, sensibiliser aux frelons asiatiques (déclarés comme nuisibles), aux dangers qu’ils représentent et cumuler les efforts que l’ALFA fait depuis plusieurs années pour essayer de réduire leur impact.

 

En février / mars, l’association proposera des ateliers de fabrication de pièges sélectifs contre le frelon et d’élaboration d’appâts adaptés qui n’attirent pas les abeilles.

 

Au printemps, les petits nids primaires des fondatrices seront retirés. Il est très important à cette période de surveiller les abords des cabanes, garages, … où ils se développent.
Au cours de l’été et de l’automne, l’association détruira (avec des produits non toxiques) les nids découverts dans les jardins, sur la voie publique beaucoup seront découverts tard, à la chute des feuilles, mais il faut toujours les déclarer et nous intervenons dans la mesure du possible.
Le matériel peut permet d’aller – non sans efforts – jusqu’à une vingtaine de mètres. L’association se réserve également le droit de ne pas intervenir si la destruction représente un danger pour le voisinage.

 

La mairie a subventionné l’association leur permettant d’acquérir du matériel. Mais, bénévoles lors des destructions, nous demandons une somme modique (maximum 50€) pour acheter des produits et renouveler le matériel. L’association accepte les dons.
Côté abeilles : à la fin du printemps, il y a de nombreux essaimages, ALFA demande aux tresnais de les signaler rapidement pour qu’elle puisse, si cela est faisable, les récupérer et les redistribuer.